Mon métier : Porte-drapeau

Exposé sur mon service de porte-drapeau.

Qu'est-ce qu'un porte drapeau

Un porte-drapeau est une personne qui porte le drapeau d'une association, d'une délégation ou d'une institution.

  

  • Association : une association est un groupe organisé de personnes autour d'un projet.

 

  • Délégation : ce sont les représentants d'un groupe ou d'un mouvement.

 

  • Institution : c'est un organisme qui exerce des responsabilités sur le plan international.

 

Il y a des porte-drapeaux pour les cérémonies militaires. Je suis le porte-drapeau

de la guerre 1914-1918 pour l'ACPG CATM (Anciens Combattants et Prisonniers de Guerre - Combattants d'Algérie, Tunisie, Maroc) de Vitry aux Loges. Je suis souvent accompagné d'un porte-drapeau pour la guerre de 1939-1945, d'un autre pour le Souvenir Français (qui paye l'entretien des tombes et travaille à expliquer les guerres passées en rendant les musées plus attractifs), et d'un porte-drapeau pour les pompiers.

Dans les grandes cérémonies nous sommes très nombreux.

La dernière cérémonie à laquelle j'ai participé le 11 décembre 2016 à Orléans comptait 183 porte-drapeaux.

 

Comment se passe une cérémonie ou une commémoration

Etape 1 : La mise en place, avec parfois une cérémonie religieuse avec bénédiction, et le défilé.

 

Etape 2 : Devant le monument choisi, lecture des messages du ministère et des associations, discours des autorités.

 

Etape 3 : Dépôt de gerbes (bouquets avec un ruban bleu, blanc, rouge).

 

Etape 4 : Minute de silence en hommage aux morts (drapeaux en berne).

 

Etape 5 : La Marseillaise.

 

Etape 6 : Salut des autorités aux porte-drapeaux. Les porte-drapeaux se présentent, nomment leur drapeau et leur ville et serrent la main à chacune des autorités.

 

Je porte ce drapeau aux cérémonies militaires locales (Orléans, Lorris et Vitry aux Loges bien sûr...) mais aussi en cérémonies officielles partout en France (Arc de Triomphe à Paris, Notre Dame de Lorette dans le Nord, etc....).

Je porte en boutonnière le Bleuet de France (le Bleuet de France aide les enfants dont le ou les parents sont morts pour la France).

J'ai eu l'honneur de serrer la main des Présidents d'associations d'Anciens Combattants (UFAC, UDAC, ONAC, société de la Légion d'Honneur, représentants du Bleuet de France, Représentants du Souvenir Français), du Général des Armées ( chef de tous les corps d'armée), de Généraux, de commandant de police et de Gendarmerie, du Secrétaire d'Etat aux affaires Etrangères, de plusieurs Préfets, Maires, Médaillés et personnages politiques

 

  • UFAC : Union Française des association d'Anciens Combattants et victimes de Guerre.
  • UDAC : Union départementale des Anciens Combattants.
  • ONAC : Office National des Anciens combattants et victimes de guerre.

 

J'ai rencontré des porte-drapeaux de toute la France. Nous sommes très peu à être mineurs. Il y a aussi quelques femmes.

Cette mission est parfois impressionnante car il y a beaucoup de monde et comme je suis souvent le plus jeune, on me met devant.

Les cérémonies les plus impressionnantes auxquelles j'ai participé

Le centenaire du début de la première guerre mondiale à Orléans avec de très nombreuses forces militaires, le Général des Armées, le Préfet et le Maire d'Orléans. C'était ma première grande cérémonie et j'étais un peu  impressionné. Je suis passé à la télé.

 

Le ravivage de la flamme du soldat inconnu à l'Arc de Triomphe de Paris pour l'anniversaire de l'ONAC en 2015. On m'a demandé de me mettre tout devant en face des autorités avec deux porte-drapeaux qu'ils voulaient distinguer.

 

La commémoration à Notre Dame de Lorette le 16 octobre 2016 (nous étions des centaines de porte-drapeaux). Nous avons visité le Mémorial. C'est très impressionnant.

 

L'inauguration du monument pour les combattants d'Afrique du Nord au parc Pasteur le 11 décembre 2016 car c'était à Orléans et de nombreux porte-drapeaux sont venus de toute la France.

Comment devient-on porte-drapeau ?

Porter un drapeau est un honneur. On ne le decide pas. C'est l'association ou la délégation qui vous choisi. Vous pouvez refuser.

Je suis devenu porte-drapeau un peu avant mes 9 ans. Comme je ne suis pas majeur, les anciens combattants m'ont demandé si j'acceptais puis ont demandé à mes parents leur autorisation.

Ils ne m'ont pas choisi au hasard. J'aide les Anciens Combattants depuis que je suis tout petit. j'aide à mettre la table et au service pendant les repas des Anciens Combattants. Je me suis fait des amis qui ont l'âge d'être mes arrière-grands-pères.

L'un d'entre eux, Serge Cramard, est écrivain et était en Indochine avec mon arrière-grand-père.

 

Serge Cramard

Une remise de gerbe


 

Très vite, vers l'âge de 6 ans, j'ai déposé les gerbes au pied des monuments aux morts ou des tombes des morts pour la France avec les Anciens Combattants et les élus.

Rémi Carignon m'a montré comment être porte-drapeau car il voulait que je le remplace. Les autres Anciens Combattants ont pensé que c'était une façon de récompenser mon engagement. Rémi était très fatigué, alors j'ai fait de mon mieux.

Dédé un autre porte-drapeau qui m'a appris à faire des frites voulait que j'ai son insigne de porte-drapeau mais ce n'est pas autorisé.

 

 

Dans ma famille, il y a beaucoup de militaires de carrière dans la gendarmerie mobile (celle qui mène les combats ou participe au maintien de l'ordre).

Mon grand père paternel était commandant de gendarmerie (mon père a grandi dans une caserne). Il est mort avant que mes parents se rencontrent. Je suis très fier d'eux. Porter le drapeau, c'est aussi se rappeler qu'ils se sont battus pour notre liberté. Je voudrais être dans les brigades de recherche et d'intervention de la gendarmerie lorsque je serai adulte pour participer moi aussi au maintien de l'ordre.

Je porte le vrai drapeau. Il est lourd et j'ai dû m'entraîner pour pouvoir le porter assez longtemps en défile, pendant les manœuvres aux cérémonies (parfois 3  ou 4 fois de suite le 11 novembre par exemple), par tous les temps car lorsqu'il y a du vent, de la pluie ou une très forte chaleur, c'est beaucoup plus compliqué.

 

 

Quel est le rôle du porte-drapeau ?

Il rend hommage aux personnes mortes pour la France et à ceux qui combattent pour garantir nos libertés. Il participe aussi aux cérémonies religieuses avec son drapeau.

Il assiste aux cérémonies et commémorations avec son drapeau, défile et manœuvre le drapeau afin de marquer le respect aux autorités et  aux disparus (drapeau tenu baissé pendant la minute de silence).

 

1 - Il faut faire honneur au drapeau.

Je garde mon drapeau chez moi. Je suis responsable de son état. Je dois en prendre soin. Je ne le laisse que très rarement au porte-drapeau suppléant quand une cérémonie a lieu pendant les heures de cours.

 

2- Il faut porter une sorte d'uniforme et

 

être digne tout le temps où l'on porte le

 

drapeau.

 

Mon équipement de porte-drapeau se compose d'un béret, de gants blancs en tissus, d'un costume cravate sombre (on peut mettre un pantalon gris avec un blazer), une chemise blanche, un baudrier et des chaussures de ville bien brillées. l'été lorsqu'il fait très chaud, la veste n'est pas obligatoire et il est possible de mettre une chemisette blanche.

3 - Certains porte-drapeaux portent un

 

insigne.

 

Lorsque l'on a été porte-drapeau et que l'on a fait honneur au drapeau national pendant au moins 3 ans, 10 ans, 20 ans ou 30 ans, on reçoit le diplôme d'honneur de porte-drapeau et on a le droit de porter l'insigne :

 

- En bronze après 3 années de service.

- En bronze avec étoile argentée après 10 années de service.

- En bronze avec étoile dorée après 20 années de service.

- En bronze avec palme argentée après 30 années de service.

Le diplôme est un honneur militaire. Il est publié au Bulletin Officiel des décorations, médailles et récompenses.

On m'a annoncé que je recevrai cette décoration lors des cérémonies du 11 novembre 2017.

Il peut être refusé à certains porte-drapeaux si l'enquête qui est menée sur eux ne donne pas un résultat satisfaisant.

Pour encourager les jeunes porte-drapeaux, l'ONAC invite régulièrement les porte-drapeaux français qui ont entre 8 et 25 ans aux cérémonies du 14 juillet à Paris. Ils assistent au défilé sur les champs Elysées, visitent la capitale l'après-midi et participent à la Garden Party du Président de la République et à la cérémonie du ravivage de la flamme du Soldat Inconnu sous l'Arc de Triomphe.

 

Pour conclure, voici mon drapeau.

(je n'ai le droit de l'amener au collège)

 

Sur mon drapeau, il y a écrit :

 

 

Anciens Combattants

 

1914-18

 

Vitry aux Loges